04 78 43 47 21
Besoin d'aide ?
contactez nous au
Accueil › Actualité des domaines skiables › A ne pas manquer › Quelle est l'histoire du damage des pistes ?

Quelle est l'histoire du damage des pistes ?

La mécanisation progressive de la montagne

Qui n'a jamais rêvé de faire la première trace sur une piste lisse, fraîchement damée, de bon matin ?

Tout ceci est rendu possible grâce au travail de la dameuse. Cet engin qui s'apparente à un petit véhicule sur chenilles, se tracte sur les pistes de ski, tout en retravaillant les différentes surfaces neigeuses. Cependant, cette machine n'a pas toujours été comme on la voit de nos jours. Son évolution s'est faite en plusieurs décennies, et a contribué à l'essor des pratiques de glisses hivernales.


Quelle est l'histoire du damage des pistes ?
©Snoopi_2004 de Pixabay

 

Le damage par le personnel des pistes

Sans belle pente toute lisse, comment apprendre aux tous petits, ou à un débutant, à se mouvoir sur la piste ? Avant les années 60, le personnel des stations étaient en charge de monter en télésiège, puis de redescendre perpendiculairement à la piste pour lisser au mieux les surfaces. Des personnes pouvaient même monter le long de la pente, skis aux pieds, en escaliers. Ce qui donnait un résultat assez simpliste. Par la suite, la préparation des pistes se faisait à l'aide de gros rouleaux, généralement d'une largeur de 1,5 m, tractés par plusieurs personnes 
 

Comment est né le damage mécanique ?

Après un séjour aux Etats-Unis, le champion de ski Emile Allais ramena des idées novatrices et essaya petit à petit de les mettre en place au profit du skieur. Là bas, une personne ravitaillait tous les jours en chenillette un relai de télévision en haut d'une montagne. Cet homme, étant skieur et n'ayant pas beaucoup de moyens, demanda quelques remises sur les tarifs des remontées mécaniques. Emile Allais qui l'observait faire des trajets à bord de sa chenillette, lui demanda en échange de passer sur les pistes de ski en redescendant. Les chenillettes brassait la neige, mais ne la laissait pas très plane. De ce fait, ils ont eu l'idée de rajouter derrière des gros fûts de carburants, qui après leur passage laissait une piste à peu près lisse. Le damage moderne était né !
 

Les évolutions mécaniques et technologiques du damage

Les dameuses modernes, aussi appelées Ratracks, sont équipées de GPS et possèdent une cabine très confortable. Elles sont également équipées de treuil pour travailler sur tous types de pentes et ce, peu importe la météo. Les engins sont aussi utilisés pour construire des modules de plus en plus impressionnants dans les snowparks. Pour réduire l'empreinte carbone il existe désormais des dameuses électriques, qui, souhait-on le, remplaceront progressivement toutes les anciennes.



Nous pouvons remercier le personnel des pistes pour tous leurs efforts, car n'oublions pas qu'ils font leur travail quand votre journée de ski est terminée. A la fermeture du domaine skiable ces machines impressionnantes se mettent à l'ouvrage et ceci une bonne partir la nuit, pour qu'au petit matin vous ayez les meilleures pistes à descendre !
Quelles stations choisir pour faire du snowboard ?
Quelles stations choisir pour faire du snowboard ?
Toutes vos vacances au ski : 350 stations de ski à portée de souris !
En ligne ou par téléphone, vous êtes sûrs de faire le bon choix en réservant votre séjour ski l'un de nos chalets, hôtels ou résidences, sans oublier bien entendu vos forfaits, assurances et la location de matériel de ski.